2009

Lors des représentations au théâtre du Passage vers les Etoiles, les élèves des collèges Méliès et Varèse, ensemble sur scène, ont offert au public deux spectacles de grande qualité.

Affiche 2009

Chacun a trouvé sa place et a endossé le rôle qu’il avait travaillé tout au long de l’année dans ses ateliers hebdomadaires : karaté, acrosport, danse, chant, théâtre, percussions.

1551

1458

 


 

RAPPORT D’ACTIVITES DES PROGRAMMES 2008-2009

Cette année scolaire a vu l’extension et le développement de plusieurs programmes sur deux collèges, ainsi que l’augmentation de l’effectif d’enfants bénéficiaires et d’intervenants de l’association.

Nos programmes ont consisté à :

  1. mettre en place pour la première fois et de façon simultanée, tous les ateliers sport et culture, sur deux collèges du 19ème arrdt classés ZEP, dispensés à deux classes de 4ème en grandes difficultés scolaires et familiales
    a) collège Georges Méliès, pour la 3ème année consécutive
    b) collège Edgar Varèse, pour la 1ère année

  2. présenter le fruit de leur travail en spectacle de fin d’année. Cette représentation s’est déroulée le 17 juin 2009, au théâtre du Passage vers les étoiles à Paris 11ème arrdt, devant un parterre de familles, enseignants et partenaires de l’association.

  3. immerger tous ces élèves de 4ème en culture étrangère, au Sénégal, pour leur faire découvrir pendant 8 jours la vie d’enfants africains et partager avec eux leur quotidien (école, activités de maraichage, d’élevage, découverte des cultures ancestrales (Peulh, Wolof, Maure, …)

  4. offrir des stages d’orientation professionnelle aux élèves de 3ème  de ces mêmes collèges (220 élèves)

  5. publier et promotionner le second volume d’un livre pour enfants, dont les bénéfices servent à financer nos programmes éducatifs

  6. poser les bases du développement de l’association sur la région de Nantes avec des visites de collèges et le démarchage de partenaires

  7. poser les bases d’une nouvelle action en faveur des élèves de primaire  pour un programme nommé « Main tendue vers l’autonomie »

  8. organiser la venue et l’accueil de 3 professeurs sénégalais en France issus du collège Peytavin, jumelé depuis 3 ans avec le collège Georges Méliès


1-a / Classe de 4ème du Collège Méliès Paris 19ème

La classe, composée de 25 élèves, était en échec scolaire mais sans comportement violent.

1.1/ Travail pédagogique

  • De septembre à juin : mise en place au sein du collège, d'ateliers : chant, karaté, danse, percussions, théâtre, les mercredis de 14 à 17h et les jeudis de 15h30 à 17h30.
  • Décembre à Juin : préparation du spectacle « Un rêve pour tous », racontant une histoire basée sur le respect et la tolérance face au racisme.
  • Au fil de l’année le groupe s’est soudé, les filles et les garçons ont appris à se connaître et à travailler ensemble et ils se sont beaucoup investis dans le spectacle. Évolution positive qui s’est manifestée par une bonne ambiance, une baisse de l’agressivité et de meilleurs résultats scolaires d’ensemble.
  • Au retour du voyage au Sénégal, les élèves se sont montrés enthousiastes et le corps enseignant n’a pas ressenti de relâchement, comme cela peut être le cas parfois.
  • Les ateliers danse et percussions ont remporté un vif succès, aussi bien auprès des garçons que des filles, avec une assiduité très régulière aux cours.

1.2/ Le voyage au Sénégal

  • Du 11 au 26 mars voyage au Sénégal. Jumelage avec le collège André Peytavin
    Les élèves ont découvert St Louis et la vie du village Peulh de Guélack (voir compte-rendu spécifique)
  • Nombre d’élèves partis au Sénégal : 19. A noter que 5 élèves n’ont pas pu partir pour problèmes personnels (papiers, santé, refus des parents)
  • Nombre de professeurs accompagnant le groupe : 3 et nombre d’intervenants de  l’association : 4
    Durant toute l’année, les élèves ont échangé des correspondances écrites avec leurs jumeaux sénégalais, préalablement à leur arrivée au Sénégal, ce qui a contribué immédiatement à nouer des liens forts entre les enfants français et africains.
    De plus, la présence au collège Méliès de 3 professeurs africains, durant les 8 jours     précédant le départ du groupe, a instauré une véritable émulation touchant et rayonnant sur l’ensemble du collège Méliès.

1.3/ Présentation du travail des élèves de Méliès

  • Le 17 juin : représentation du spectacle au théâtre du passage vers les Etoiles devant leur famille, leurs professeurs, le Principal du collège et les partenaires de l’association.
  • Nombre d’élèves de Méliès participant à ce spectacle : 19
  • La représentation de Méliès a composé la première partie du spectacle, suivie ensuite de la représentation jouée par les élèves du collège Varèse.

    D’une façon générale, ces deux spectacles, forts dans les thèmes abordés et la façon dont ils ont été interprétés par les élèves des deux collèges, ont remporté un grand succès.

1.4/ L’équipe

Ce travail a été mis en place par une équipe de l’association comportant :

  • 1 intervenante chant
  • 1 intervenante théâtre
  • 1 intervenant karaté
  • 1 intervenante danse
  • 2 intervenants percussion

Et par l’équipe pédagogique du collège Méliès :

  • Principal du collège
  • Principal adjoint
  • Professeur principal de la classe
  • Conseillère Principale d’Education

2- b/ Classe de 4ème 1 du Collège Edgard Varèse Paris 19ème

La classe était à l’origine composée de 24 élèves, tous volontaires.

  • 17 d’entre eux ont suivi les ateliers jusqu’au bout.
  • 16 ont fait le voyage au Sénégal.
  • 7 ont été exclus en cours d’année pour indiscipline notoire, absentéisme répété et absence totale de motivation et d’implication, aussi bien dans le projet que dans le travail scolaire. De nombreuses exclusions temporaires ont été prononcées à leur encontre par le corps enseignant pour de graves manquements à la discipline.

La mise en place de nos programmes dans ce collège avait été acceptée en Juillet dernier par une équipe dirigeante qui a été totalement renouvelée en septembre.
Ils ont été soutenus tout au long de l’année par 3 professeurs d’EPS et un professeur de français, sous la direction d’une nouvelle Principale et de son adjoint.

2.1/ Travail pédagogique

  • De septembre à juin : mise en place d'ateliers : chant, karaté, acrosport et théâtre, les mercredis de 14 à 16h30 et les jeudis de 15h30 à 17h30.
  • De décembre à Juin : préparation du spectacle « Un rêve sportif», abordant la place des femmes dans le sport et la difficulté pour certaines d’entre elles de le pratiquer pour des raisons culturelles et/ou religieuses.
  • Le groupe a été extrêmement difficile à gérer tout au long de l’année : insolence, inattention, absentéisme, agressivité,… 
  • Devant les difficultés rencontrées à maintenir les élèves dans une dynamique de travail, il a été décidé, en accord avec l’équipe pédagogique du collège, de reporter au mois de mai le voyage au Sénégal prévu en mars.

2.2/ Voyage au Sénégal

  • Du 12 au 20 mai voyage au Sénégal. Jumelage avec le collège Ndiawdoune de Saint-Louis. Même programme que pour le collège Méliès : découverte de St Louis et du village Peulh de Guélack (voir compte-rendu spécifique)
  • Nombre d’élèves partis au Sénégal : 16
  • Nombre de professeurs emmenés par l’association : 3 et nombre d’intervenants de l’association : 6
  • Pendant le voyage les élèves se sont montrés radicalement différents de ce qu’ils étaient capables de produire au collège (attention et discipline). 
  • Là encore, les échanges de correspondance en amont du voyage avec leurs jumeaux, ont favorisé les relations sur place.

2.3/ Présentation du travail des élèves du collège Varèse

  • 17 juin : représentation du spectacle au théâtre du passage vers les Etoiles devant leur famille, leurs professeurs, les principaux du collège et les partenaires de l’association.
  • Nombre d’élèves de Varèse participant à ce spectacle : 16
  • En amont de cette représentation avait été instaurée une rencontre entre les deux classes afin de permettre un premier contact et présenter aux élèves de Varèse le travail effectué par Méliès, déjà beaucoup plus abouti. Ceci afin de les motiver et de leur faire prendre conscience de l’objectif visé par les intervenants de l’association. Cette rencontre a été positive et a permis une certaine prise de maturité des élèves de Varèse.

2.4/ L’équipe :

Ce travail a été mis en place par une équipe de l’association comportant :

  • 1 intervenante chant
  • 1 intervenante théâtre
  • 1 intervenant karaté

Et par l’équipe pédagogique du collège Varèse :

  • La Principale du collège
  • Le Principal adjoint
  • 3 professeurs d’EPS
  • 1 professeur de français

3/ Bilan de ces représentations communes des élèves des deux collèges

Ces spectacles, mettant successivement sur scène les deux collèges, ont suscité l’admiration des parents, des enseignants et des partenaires de l’association.

Il est important de noter la très bonne ambiance qui régnait entre les élèves des deux collèges, loin des rivalités qui opposent ces deux établissements du 19èmearrondissement et des bandes présentes sur ces deux territoires.
On a même pu entendre des élèves de Méliès souhaiter « bonne chance » à ceux de Varèse avant leur entrée en scène.

Les 35 enfants se sont retrouvés sur scène à la fin des représentations pour chanter ensemble l’hymne de l’association : «Si on s’unit ».

4/ Programme Rencontres-Entreprises

L’association a mis en place sur les deux collèges, un programme de Rencontres avec les Entreprises, destiné aux élèves de 3ème, pour  leur apporter de larges réponses quant à leurs choix d’orientations professionnelles. Le programme a été proposé à l’ensemble des classes de 3ème des deux collèges, soit 220 élèves.

4.1/ Recherche de Partenaires

L’association a rencontré des entreprises favorables à l’insertion professionnelle et à l’aide à l’enfance en difficultés scolaires : Ratp, Vinci, Suez, Société Générale, Monoprix, Total….
Ces entreprises ont accepté de se déplacer au sein même des collèges et de présenter leurs métiers en vue d’offrir des stages aux élèves.

4.2 / Présentation des métiers

Vinci, Suez, Société Générale, Total sont venues une après-midi au collège Varèse présenter leurs univers et leurs nombreux métiers.
Le collège Méliès avait déjà reçu ces entreprises l’année précédente.

4.3/ Visites des sites

Au mois de Novembre, une demi-journée a été consacrée à des visites de sites.
220 élèves ont été emmenés vers des chantiers, des entrepôts, des bureaux, encadrés par des bénévoles de l’association et des responsables des deux collèges.

4.4/ Stages découverte

Après les visites de sites, l’association, les collèges et les entreprises ont travaillé ensemble pour préparer les « Stages découverte », obligatoires en 3ème.
Les propositions offertes par les entreprises ont été variées.
17 élèves ont choisi de faire leur stage dans une des entreprises-partenaires de l’association.

Le bilan de ces échanges est extrêmement positif des deux côtés. Tous les témoignages des entreprises sont élogieux quant au comportement et à l’implication les élèves qu’elles avaient en stages : ponctualité, écoute, comportement...

Coté enseignants et élèves, l’intérêt pour ce programme est également éloquent :

« Je tenais à faire remonter une information venant des élèves de 3ème. Les quelques élèves rencontrés ne font pas partie des DP3, ce qui est d'autant plus intéressant. Ils m'ont répété à plusieurs reprises ainsi qu'à notre CPE Mme Henry qu'ils avaient apprécié les interventions des entreprises au sein du Collège et souhaitent que ces interventions soient même plus fréquentes.
Je souhaite pour l'année prochaine, reproduire ces interventions et les généraliser à toutes les classes de 3ème (car pour le moment, seuls les élèves de DP3 en profitaient, exception faite des interventions "J'ai un rêve")
 Donc un grand merci  pour ces interventions que nos élèves ont grandement appréciées.....et à très bientôt pour de prochaines rencontres.

Michèle Girard, professeur chargée de l’orientation professionnelle
Collège Edgar Varèse »

5/ Le livre pour enfants « Killian et le mystère de la forêt»

Un livre musical, tome 2, écrit par Muriel Hermine a été édité au profit de l’association.
Il s’en est vendu 3 000 exemplaires, générant plus de 32.000 € de recettes.
Entreprises partenaires : Monoprix et ventes en CE (Axa, Total, Coface, BNP PARIBAS…)
Ce livre était disponible sur un site internet dédié, dans les Monoprix, sur Amazone et dans certaines librairies. Il a été lancé officiellement le 31 août 2008, à l’occasion d’un événement littéraire majeur : la Forêt des Livres de Gonzague Saint Bris.
Un grand jeu concours a été mis en place à la fin de l’année relayé par un blog animé en permanence : le blogdekillian.fr
Alice, la société Clarins et le groupe Pierre et Vacances étaient partenaires du jeu.
Plus de 900 livres ont été distribués dans les écoles primaires de France par l’intermédiaire de l’Education Nationale et des académies de chaque région.
2.500 livres ont été achetés par Monoprix et vendus dans ses magasins pour Noël.

6/ le développement de l’association à Nantes

Pour réponde à la demande exprimée par certains partenaires du monde économique et par des collèges de province, l’association a posé les bases de son implantation à Nantes.
Elle a rencontré les acteurs majeurs régionaux : la ville, le conseil général, des groupements d’associations, des entreprises et deux collèges (Claude Debussy et Ernest Renan).
Un accord de principe a été donné au collège Claude Debussy pour une intervention dès la rentrée 2009, sous réserve d’obtenir le financement nécessaire aux programmes (ateliers, voyage au Sénégal, rencontres-entreprises).

7/ Mise en place de nouveaux programmes dans les écoles primaires

Sensible au constat des enseignants sur le fait que le décrochage scolaire se fait dès la fin du primaire, et concernant les difficultés rencontrées par les élèves pour réussir leur passage entre le CM2 et la 6ème, l’association a réfléchi et élaboré un programme intitulé « Main tendue vers l’autonomie » s’adressant à cette jeune cible.
Des contacts ont été initiés sur l’école élémentaire Parmentier et le collège de la Grange aux Belles du 11ème arrdt de Paris, pour dispenser aux enfants des ateliers de lecture, écriture, civisme et les accompagner dans ce passage scolaire important.

Le recrutement et la formation en interne de nouveaux intervenants formé spécifiquement pour ce projet, ont été réalisés au mois de Juin.
La mise en place de ce programme est conditionnée au bouclage de son financement.

8/ accueil de 3 professeurs sénégalais

Pour répondre aux demandes insistantes depuis plusieurs années du collège Peytavin de Saint-Louis et du collège Georges Méliès de Paris, l’association a organisé la venue en France de 3 professeurs, prenant en charge toutes les démarches administratives et le financement de leur voyage. Le collège Méliès prenant en charge l’hébergement et le programme des rencontres, visites et cours.

9/ Conclusion

Cette année fut très fructueuse en termes de connaissance du terrain et de maîtrise des outils pédagogiques dont nous disposons. Dès septembre, l’équipe de J’ai un Rêve a senti la nécessité de développer ses programmes sur l’ensemble du territoire français, choisissant Nantes comme base de lancement.
Malheureusement, tout au long de l’année, nous avons été confrontés de plein fouet à la crise économique et à la difficulté de financer tous les programmes, aussi bien ceux existant que ceux en préparation : désengagement de certains partenaires, remise en question des partenariats pour d’autres, retards considérables dans le versement de subventions et dépôt de bilan pour cinq d’entre eux.

Nous refusant à devoir interrompre nos programmes en cours d’année (très préjudiciable pour les élèves et irrespectueux pour les collèges et les partenaires financiers), nous avons décidé de nous recentrer à la rentrée 2009 sur deux programmes plus faciles à financer et moins onéreux en terme de coûts « Rencontres Entreprises » et « C’est ma passion ».