Lettre N°24

 

 

LA LETTRE D’INFORMATIONS

N°24 – AOUT 2006

 

Bonjour chers Adhérents,

Avant de donner la parole à Rosemarie Sanchez, notre thérapeute, qui vous exprimera l’extraordinaire aventure que fut la tournée en Poitou-Charentes de cet été, je voulais vous la résumer en quelques chiffres :
- 1 mois de tournée dans 4 villes de Poitou-Charentes
- 155 enfants accueillis sur les ateliers
- 7 représentations données dans des salles de 320 à 2.000 spectateurs
- 1 équipe de 25 personnes sur la route
- Plus de 3.500 spectateurs venus applaudir les enfants
- Une grande couverture médiatique nationale et régionale, avec en apothéose deux reportages au JT de 20h de TF1 et de Soir 3 (voir site de l’association)

 

REVER C'EST PARTIR PLUS LOIN QUE PREVU

 

 241

Cet été, nous avons voulu rêver dans la région Poitou-Charentes. Tout au long du mois de juillet, nous sommes allés à la rencontre d’enfants de milieux défavorisés dans quatre villes différentes de la région citée : Niort, Angoulême, Royan, Parthenay.

 

 242

Assistés par des professionnels, chaque semaine, nous avons ouvert des ateliers de théâtre, chant, danse, percussions et arts martiaux, préparant ainsi ces enfants à intégrer « J’ai un rêve », spectacle gospel prônant la tolérance et la non violence. Ces artistes en herbe étaient encadrés par dix jeunes de la ville d’Evry et de Montfermeil choisis parmi les plus motivés. Présents depuis le début de l’aventure, leur rôle était d’accompagner les enfants de la région dans les différents ateliers jusqu’au spectacle final.

 

A l’occasion de chaque représentation sur scène, des artistes reconnus étaient à leurs côtés, de façon à valoriser ces enfants fragilisés par leur histoire, et à leur donner confiance.
L’équipe de « J’ai un rêve » était attentive à la moindre émotion exprimée et leurs sourires nous donnaient envie de partir plus loin que prévu.

Dans chaque ville, la troupe a été applaudie par plusieurs centaines de spectateurs, notamment lors de la dernière chanson du spectacle « Si on s’unit » qui prenait alors tout son sens : « Si on s’unit, si on rassemble nos énergies… ».

 

 244

Nous pouvons considérer que ce projet avec les enfants a été une expérience concluante et enrichissante pour tous. La route vers un monde meilleur est peut-être encore longue mais les enfants ont compris qu’il suffit d’un Rêve pour éclairer le chemin.

 

Rosemarie Sanchez

Photos : Sylvain Colombet - Eva Gautier